Scooter 50 : quelle assurance faut-il choisir pour cet engin ?

En circulation, les modèles de motos les plus exposés aux risques de vol ou qui subissent le plus d’accidents sont les scooters. Or, les mutuelles pour engins à deux roues sont parfois un peu onéreuses. C’est la raison pour laquelle il est recommandé aux propriétaires de ce modèle de motocyclette de souscrire à une assurance pour scooter 50. Pour vous aider à faire le choix qui convient le mieux à vos besoins en termes de couverture, voici les différents types d’assurance pas chère pour scooter 50.

Assurance individuelle pilote pour scooter 50

À tout propriétaire de scooter 50, l’assurance individuelle pilote est vivement recommandée pour plusieurs raisons. Le mobile principal, c’est que ce type de mutuelle permet au conducteur de la moto de bénéficier d’une couverture pour d’éventuels dommages corporels. En termes plus simples, c’est une assurance qui permet de profiter d’un remboursement des frais médicaux du conducteur en cas d’accident, qu’il en soit le responsable ou non. L’idéal, c’est de lire les termes du contrat pour prendre connaissance des conditions dans lesquelles ces frais sont couverts. Notez que les formules d’assurance individuelle peuvent varier d’une compagnie à une autre.

Assurance scooter 50 au tiers

Plus connue sous l’appellation « assurance responsabilité civile », cette forme d’assurance scooter est obligatoire pour tout conducteur de scooter 50. Sa fonction consiste à couvrir les dommages corporels et matériels causés à autrui lorsque l’assuré est le responsable de l’accident. L’assurance au tiers permet aussi de couvrir les frais médicaux du passager. Précisons qu’aucune garantie de l’assurance responsabilité civile ne permet de prendre en charge les dommages matériels causés au scooter de l’assuré. Il en est de même pour les dommages corporels subis par celui-ci en cas d’accident.

Assurance au tiers étendu

Il est possible d’étendre les garanties offertes par l’assurance responsabilité civile en souscrivant à une assurance au tiers étendu. Il s’agit d’une formule qui sert de complément et offre donc une protection renforcée à l’assuré en cas de bris de glace, de vol ou d’incendies.