Hypertension artérielle : comment y faire face ?

Se savoir atteint(e) d’une maladie n’est jamais une circonstance aisée à gérer. Mais ce n’est pour autant pas une raison de vaquer à la dépression et de subir les retombées qu’elle entraine. L’hypertension artérielle est une maladie très répandue en France et qui continue de faire des ravages. Découvrez comment y faire face.

Mesurer sa tension, c'est important !

De nos jours, il est très recommandé de prendre sa tension chez soi. Une prise de tension n’est pas une tâche bien difficile. Elle se fait avec un appareil à tension et oriente le médecin dans votre processus de guérison. Aussi, une prise de tension bien réalisée par un patient est considérée comme une information fiable car il a été remarqué que la prise de mesure par un médecin ou à l’hôpital a l’habitude de créer chez le patient un effet « blouse blanche », ce qui ne permet pas d’enregistrer la bonne tension. La tension artérielle peut varier durant toute une journée en fonction des activités physiques, l’émotion et le moment. Il est conseillé de faire recours à la fameuse règle de trois : 3 prises de mesure au réveil, 3 prises de mesure dans la soirée et trois autres prises au dîner.

Bien dormir et éviter l’alcool : c'est la base même d'une bonne santé !

Lorsque vous faites face à l’hypertension, vous devez prioriser le repos. Vous devrez sacrifier vos anciennes habitudes de sorties nocturnes pour céder la place à un bon moment de sommeil. On estime qu’une durée de sommeil efficace varie d’une personne à une autre mais il faut dire que l’estimation moyenne est de 7 à 8 heures de sommeil. Quant-à l’alcool, il est conseillé de respecter les limites fixées dans une phase de prévention de l’hypertension artérielle. Mais lorsqu’on est atteint, il faut être radical pour ne laisser une opportunité d’aggravation. Alors, les vins et liqueurs doivent être mis de coté.